UFC-QUE CHOISIR MOSELLE SUD

Arnaques, Arnaques vues dans les médias, Entendu sur les ondes / vu à la TV, Lu, Vu et Entendu, Télécommunications, Vu sur le Web

Micropaiements: les abus continuent

Comme le signalait Que-Choisir dans son numéro de février, votre facture internet ou téléphone peut à tout moment déraper sans que vous n’ayez eu conscience d’en être responsable

Votre abonnement ADSL, téléphone fixe ou téléphone mobile se transforme parfois en porte-monnaie…à moins que vous n’ayez eu le réflexe de demander à votre opérateur de vous refuser ce moyen de payer des services.

En effet, par défaut, les contrats de service de téléphonie (fixe ou mobile) ou d’internet mettent à votre disposition la possibilité de payer certains services payants par le biais de votre facture ADSL ou mobile…voir celle de votre téléphone fixe. Comment? Mais c’est dangereusement simple: il vous suffit d’appeler certains numéros de téléphone ou de cliquer sur certains liens internet…et le compteur se met à tourner sans que vous n’en ayez conscience…et parfois même il tourne très vite, comme de multiples témoignages nous l’ont été rapportés. Et comme toujours, les escrocs ne s’y sont pas trompés: c’est un excellent moyen de récupérer beaucoup d’argent sur le dos des personnes fragiles (enfants, personnes âgées, personnes n’ayant pas été formées pour faire face à ce type de piège). Nous ne le dirons pas assez: les moyens modernes de communiquer sont également des moyens parfois dangereux quand ils sont utilisés par des personnes qui n’ont  pas été bien formées ou informées des dangers qui peuvent cacher.

Les services INTERNET+, SMS+, CONTACT+ et les numéros de téléphone surtaxés ont bien sûr leur utilité quand ils sont utilisés à bon escient. Mais ils cachent parfois des dépenses inattendues pour ceux qui y font appel quand ils ne cachent pas carrément des arnaques; on vous demande par exemple de rappeler un numéro pour fixer un rendez-vous de livraison (qui ne se fera jamais…puisque vous n’avez rien commandé); on vous laisse un message sur votre répondeur vous indiquant qu’on a cherché à vous joindre et qu’il faut rappeler un certain numéro; dans bien des cas, ce numéro à rappeler est un numéro surtaxé…et souvent très lourdement surtaxé. Conscient des problèmes, les opérateurs tentent de décourager les escrocs (ou les sociétés trop gourmandes et parfois peu regardantes sur les gains qu’elles font par ce moyen).

Nous vous renvoyons aux multiples articles parus tant dans le presse (voir Que Choisir de février 2016 en pages 54 et 55) que sur internet. Et restez bien sur vos gardes!