UFC-QUE CHOISIR MOSELLE SUD

Artisanat - PME, Développement durable, Energies, Entreprises, Impôts

Le label RGE…pour quoi faire?

La formation des artisans reste le talon d’Achille de la rénovation énergétique

CGEDD RGELe CGEDD relève des lacunes dans la formation professionnelle des artisans en matière de rénovation énergétique, alors que L’État a simplifié la qualification des entreprises RGE en janvier dernier.

Le Conseil général de l’environnement et du développement durable (CGEDD) a analysé l’adéquation actuelle des offres des professionnels du bâtiment avec l’objectif des 500.000 rénovations énergétiques de logements par an fixé par la loi de transition énergétique d’août 2015. Avec à la clé, 75.000 emplois créés dans le bâtiment grâce aux travaux engagés avec les aides de L’État. Les résultats sont loin d’être encourageants. Le consommateur doit lui même s’assurer que ce label n’a pas été « bradé ». Avnt de signer un contrat, vous devez vous assurer par vous-même que l’artisan qui réalisera vos travaux a bien obtenu le label RGE pour l’année dans laquelle il réalisera vos travaux susceptibles de déduction fiscale…mais encore faut-il que les résultats en matière d’économie d’énergie sont bien au rendez-vous. Et pour ça, l’obtention du label ne semble pas vous offrir une garantie parfaite.

Nous encourageons donc les plus courageux à allez consulter ce rapport de la CGEDD…sinon, pour les autres, l’UFC Que Choisir Moselle sud ne peut que les inciter à vérifier auprès d’anciens clients la qualité des prestations réalisée par les professionnels auxquels ils se sont adressés. Et surtout, prenez votre temps avant de vous décider; réfléchissez bien à vos réels besoins; une économie d’impôt, c’est bien; mais des travaux bien faits avec à terme de réelles économies d’énergie, c’est encore mieux.