UFC-QUE CHOISIR MOSELLE SUD

Construire du neuf ou rénover son habitat ancien ? Grosse question à l’heure des économies d’énergie !!

L’UFC Moselle sud a visionné un petit film intéressant sur la rénovation de logement dans le but d’économiser l’énergie.

MaisonRénover son logement pour améliorer son confort et faire des économies d’énergie, c’est bien… mais pas suffisant pour  profiter au maximum de vos équipements.

L’entretien des équipement est en effet primordial…Un nouveau numéro de Consomag réalisé par l’INC avec la collaboration de l’Agence Qualité Construction vous donne les conseils pour agir. Vous pouvez également demander à être informé en continu en vous abonnant à la Newletter de l’A.Q.C.. Vous trouverez également sur le site de l’AQC des fiches intéressantes qui pourront vous aider à faire le point sur l’état de votre bâtiment.
2 mai 2016

Lancement officiel d’un appel d’offre sur le « petit hydroélectrique »

La ministre de l’Environnement lance un premier appel d’offres sur la petite hydroélectricité.

turbine électriqueObjectif ? Développer près de 60 MW de nouvelles capacités ne relevant pas du régime de la concession afin de relancer une filière endormie. L’UFC Moselle sud s’en réjouit.

Lors de l’examen du projet de loi sur la transition énergétique au Sénat en 2015, la ministre de l’Écologie Ségolène Royal avait été interrogée sur les conditions de mise en œuvre du futur dispositif d’ouverture de concessions hydroélectriques à la concurrence. Pour rappel, le texte prévoyait le regroupement des barrages par grandes vallées et la création de sociétés d’économie mixte, afin de limiter la privatisation des ouvrages. La ministre a donc lancé, ce mardi 26 avril en clôture de la Conférence environnementale, le premier appel d’offres pour le développement de la petite hydroélectricité.

Pour en savoir plus, consulter l’article du site Call Ways Magazine (article en français).

2 mai 2016

Vache folle : un cas confirmé dans les Ardennes

Cas de vache folle détecté, mais surtout, pas de panique….

vache étiquetéeLe ministère de l’Agriculture confirme la présence d’encéphalopathie spongiforme bovine, ou maladie de la « vache folle », sur une vache Salers dans les Ardennes.

Détecté mi-mars 2016, le cas de vache folle vient d’être confirmé par les services de l’état. Elle est morte dans une ferme mais n’était pas destinée à l’alimentation humaine. Le cas de « vache folle » ayant été confirmé, tous les animaux ayant été en contact avec le bovin malade ou bien lié à lui par filiation vont devoir être abattus, qu’ils se trouvent dans le même élevage ou dans une autre exploitation. Bien que chaque cas de contamination fasse à juste titre peur aux consommateurs, il faut raison garder. Les contrôles semblent efficaces en France. Suite à la découverte de ce cas, des mesures d’interdiction de commercialisation d’abats qui étaient redevenus commercialisables vont à nouveau être interdits à la vente. Dommage pour les amateurs mais cette décision montre au moins que les autorités se soucient correctement de la préservation de la santé humaine…du moins pour ce type de menace.

2 mai 2016

Internet: les fournisseurs ont une obligation de résultat

L’UFC Moselle sud rappelle très souvent au public qui nous visite l’obligation de résultat de leurs fournisseurs internet et téléphonie.

boxLes fournisseurs d’accès à internet sont tenus à une obligation de résultat. Ils ne doivent en aucun cas invoquer le défaut d’un de leur sous-traitant. Le fournisseur avec lequel vous avez contracté est seul responsable du bon fonctionnement du service.

Rappelons qu’en 2007, l’UFC avait déjà fait condamner AOL par la cour  de cassation (voir article de notre site quechoisir.org). Notre revue rappelle en page 7 de son numéro de mai 2016 une des dernières condamnations : celle prononcée par un juge de proximité à l’encontre de SFR suite à de multiples dysfonctionnements de la ligne téléphonique d’un de ses abonnés. Nous avons été récemment interrogés à notre permanence de Sarrebourg sur le cas d’un abonné SFR qui se voyait répondre que le problème était dû au sous-traitant Orange. Rappelons donc avec fermeté que dans ce cas, SFR est seul responsable vis à vis de son client et se doit d’une part de remettre la ligne en service et d’autre part d’indemniser son client pour les désagréments et la gêne causés. Une lettre recommandée indiquant votre demande en terme de service, l’historique des échanges et  vos éventuelles exigences en terme d’indemnisation aide bien souvent à accélérer l’obtention d’une solution. Alors soyez fermes et diligents ! Et si votre opérateur ne vous donne pas satisfaction, venez nous rencontrer dans nos permanences UFC Que Choisir Moselle sud.

2 mai 2016

Nucléaire: le coût du démantèlement

Le coût de démantèlement des centrales nucléaires en fin de vie sera très certainement très lourd.

Réacteur nucléaireComme le rappelle dans son numéro de mai 2016 notre revue Que Choisir en page 9, c’est plus de 250 milliards qu’EDF devra débourser. Et qui paiera en final ?

Ce chiffre ne peut guère être contesté puisqu’il vient de la Commission Européenne qui vient de publier un rapport très officiel sur la politique nucléaire des états membres. Et si le sujet vous intéresse, vous pouvez vous reporter à l’article et au reportage de France Inter sur le sujet. La France possède déjà 12 réacteurs définitivement arrêtés et 58 en fonctionnement. Comme l’indique notre revue Que Choisir, « l’addition sera très lourde »; « le mythe de l’électricité nucléaire bon marché a bel et bien vécu ». Notre association UFC Que Choisir Moselle sud peut vous aider à réfléchir à des offres alternatives à celle de l’opérateur historique…venez nous visiter.

2 mai 2016