UFC-QUE CHOISIR MOSELLE SUD

Alimentation, Autres alertes, DGCCRF, Vigilance, Vu sur le Web

Vache folle : un cas confirmé dans les Ardennes

Cas de vache folle détecté, mais surtout, pas de panique….

vache étiquetéeLe ministère de l’Agriculture confirme la présence d’encéphalopathie spongiforme bovine, ou maladie de la « vache folle », sur une vache Salers dans les Ardennes.

Détecté mi-mars 2016, le cas de vache folle vient d’être confirmé par les services de l’état. Elle est morte dans une ferme mais n’était pas destinée à l’alimentation humaine. Le cas de « vache folle » ayant été confirmé, tous les animaux ayant été en contact avec le bovin malade ou bien lié à lui par filiation vont devoir être abattus, qu’ils se trouvent dans le même élevage ou dans une autre exploitation. Bien que chaque cas de contamination fasse à juste titre peur aux consommateurs, il faut raison garder. Les contrôles semblent efficaces en France. Suite à la découverte de ce cas, des mesures d’interdiction de commercialisation d’abats qui étaient redevenus commercialisables vont à nouveau être interdits à la vente. Dommage pour les amateurs mais cette décision montre au moins que les autorités se soucient correctement de la préservation de la santé humaine…du moins pour ce type de menace.